Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La boîte à fourbi

Cinoche : Star Wars : le réveil de la Force

14 Janvier 2016 , Rédigé par Shinkel

Oyez oyez!

Je m'étais dit que finalement, mes critiques de cinéma ne valaient pas tripette et, attendu que j'étais fort pris avec mes youtubades en compagnie de mon acolyte Maître Bob, autant laisser tomber, j'ai donc été au cinéma sans vous en faire part (cachotteries! Scandale!).
Mais je viens de voir, une nouvelle fois, quelque chose qui m'a fait sortir de ma retraite, car étant en fort désaccord avec cet avis, mon cerveau revanchard a décidé de monter au créneau.

En avant toutes pour ma critique sur Star Wars : le réveil de la Force!

Cinoche : Star Wars : le réveil de la Force

Je vous rassure tout de suite, point de spoilers ici, je vais faire attention, promis.

Alors déjà, pourquoi reprendre du service? C'est suite à >cet article de Science et Avenir<, qui se lance a priori dans la critique cinéma. Plusieurs choses m'ont déplu, à commencer par la fustigation de JJ Abrams. Lourdingues, les Star Trek nouvelle version? Vraiment?
Je ne suis pas un trekkie pour deux ronds, et moi, à part le Capitaine Kirk et le Capitaine Picard, je n'y connaissais rien. Et, pour mémoire, j'avais écrit >une critique sur le second opus< (je croyais en avoir aussi écrit une sur le premier mais impossible de remettre la main dessus) : à titre personnel, j'ai trouvé ces reboots de la franchise étaient d'excellents films, bien rythmés, à l'imagerie propre (spéciale dédicace au lens flare, marque de fabrique de JJ Abrams), et aux intrigues bien ficelées, en tout cas pour des blockbusters, qui m'ont fait passer d'excellents moments.
Et les personnes à qui j'ai conseillé ces films m'ont tous fait un retour positif, preuve que je ne suis pas le seul à les avoir apprécié.
De fait, mon esprit tique lorsque je lis "lourdingue" balancé comme ça, sans la moindre explication, signe des temps que tirer sur quelqu'un très en vue, ça fait "in". Je trouve ça pitoyable, mais ça n'engage que moi. Rester critique sur un contenu, je n'ai rien contre, mais il faut que ce soit construit, même si ce ne sont que des avis personnels.

Bref, une fois n'est pas coutume, je n'irai pas dans le casting du film, on retrouve les anciens de la première trilogie et une tête d'affiche totalement inconnue.

Le reproche principal adressé au film par ses détracteurs est qu'il s'agit d'une repompe en mode copie carbone de l'épisode IV, le premier de la franchise : sans rentrer dans les détails, vous trouverez un million d'articles abondant dans ce sens et comparant point par point les similitudes entre épisodes. La critique de S&A appuie également fortement dessus.
Alors, qu'en est-il?
Impossible de se voiler la face : le héros devient une femme, le robot accompagnateur change de forme, le mercenaire au grand coeur est toujours présent, l'éminence grise aussi, le méchant en noir aussi, l'étoile de la mort est la même en plus grosse... A ce stade-là, c'en est presque indécent. Le syndrome Jurassic World, semble-t-il (je ne l'ai pas vu). Est-ce un problème?
A mon sens, ouais, quand même un peu. Chercher des similitudes, l'esprit humain est très fort pour ça, donc on peut toujours en trouver partout, des plus évidentes aux plus discutables. Mais là, tout de même, c'est un peu trop fort.
Je ne peux pas m'empêcher de cogiter à la raison de faire ainsi. La plus évidente, c'est de se dire que ce remake est un reboot pur et dur et que merde, les jeunes d'aujourd'hui ne s'en rendront pas compte. Et que pour les adultes, on va mettre les acteurs originaux, et ça leur ira bien, ça jouera sur la corde de la nostalgie et tout le monde sera content.
J'abonde dans le sens de ce reproche : c'est trop repompé et c'est le vrai gros reproche du film.

Enfin, l'un des deux, en fait.

Mon second gros grief dont peu de critiques parlent, c'est le charisme absolument négatif du méchant en noir, Kylo Ren, sans son masque. A la manière de Vador dans la trilogie originale, on voit Kylo Ren sans son masque, et NON MAIS SANS DEC'. Ce charisme de moule! Vraiment, j'ai été choqué par le choix de l'acteur. Non, je ne spoilerai pas qui est Kylo Ren, on s'en fout ici.
Mais comment peut-on prendre au sérieux un Seigneur Sith avec une tronche pareille?
Même Anakin, largement décrié en son temps, en imposait davantage que Kylo Ren. Et ça, c'est très, très moche.

Autant, de prime abord, le gars est classe, sa voix changée par son masque... Bien entendu, nombre de critiques que j'ai lues ou vues sur Youtubes s'attaquent au fait que , masque ou pas, son charisme est mis à mal même avec son masque quand il pète ses cacas nerveux - je vous laisse découvrir cela.
Sans aller dans le classique "ceux qui disent ça c'est rien qu'des crétins", ces pétages de plombs font justement partie du personnage, de par, dirons-nous, son cursus pour ne pas spoiler. Evidemment, ce trait de personnalité contraste fortement avec les anciens Seigneurs Siths, nettement plus classieux et posés, mais n'est-ce pas justement ce type d'évolutions, même mineures en termes de qualité (notamment mises en contraste avec l'énorme défaut qu'est la copie de l'épisode IV), qui permettent à la franchise d'évoluer.

Toujours en tentant de ne point trop en dire, l'effet miroir que l'on rencontre dans ce film est hautement intéressant : il n'est de secret pour personne que l'un des protagonistes a déserté de son poste de l'Empire, ce qui permet d'humaniser justement ce vaste et énorme Empire dont les masses immenses de Storm Trooper prennent d'un coup un autre visage.
Ceci ajouté aux "failles" de Kylo Ren change un peu la donne, dans le bon sens je trouve.

Du reste, tout le monde semble s'accorder sur les visuels redoutables du film : en effet, les plans dynamiques, les X-Wings légendaires, les décors, tout est nickel : pas dans le sens propret, mais parfaitement en accord avec l'esprit des scènes.
Bien que gavé aux effets spéciaux, je n'ai aucunement eu la "nausée effets-spécialesque" que j'avais eue lors de la sortie de la Menace Fantôme, qui était à mon sens trop déformée par des effets spéciaux : trop, c'est trop.

Evidemment, sorti en 1999, l'intégration des effets spéciaux à une telle échelle est désormais chose courante, mais j'ai réellement trouvé que la plastique de la première trilogie était respectée.

Le rythme, maintenant, est plutôt lent. L'intrigue moins prenante, aussi, et cela s'explique assez facilement : la première trilogie a fasciné; la seconde préparait l'originale, donc on s'intéressait à ce qu'allait devenir Anakin et comment il allait devenir "son destin".
Là, c'est table rase, hop hop on introduit des personnages tout nouveaux : je trouve logique que l'on ne s'attache pas autant à eux que lors des épisodes précédents.

Alors, est-ce que cela en fait pour autant un mauvais film?

Je ne savais pas quoi attendre, en y allant. J'en suis ressorti mitigé, la faute à la repompe intégrale ou presque du scénario. Mais bon sang, que ça a fait plaisir d'avoir du sang neuf après dix ans sans films! Le divertissement est indéniablement présent, l'esprit de la saga respecté (un peu trop, donc), l'ouverture sur la suite est là... Vivement la suite!

Je ne comprends pas, en fait, le bashage médiatique très tranché : génial ou merdique. J'imagine que c'est la passion qui parle, mais j'ai trouvé que c'était un film avec ses défauts, mais aucunement un mauvais film.
D'ailleurs, quelqu'un qui prendrait la saga par cet épisode, je pense, serait tout aussi heureux à sa sortie des salles obscures que celui qui sortait en 1977 du premier épisode. Je crois que l'on pourra dire si oui ou non cet arc est de qualité à la fin de celui-ci, pas avant.

Nan mais sérieusement : "lourdingue", depuis quand c'est un argument en soi?!

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Georges Lucas 30/01/2016 16:45

A mon peu humble avis, le fait que Caille Lorraine soit peu charismatique est totalement voulu. C'est censé être un boulet de première qui fait sa crise d'ado boutonneux. J'en veux pour preuve les multiples scènes ou il casse le mobilier en mode je suis colère, je suis méchant,agrouh, agrouh.
Du coup le fait qu'il ait l'air bien bien nase c'est totalement voulu et réussi. Il est en complète opposition avec Dark Vador qu'avait la mégaclasse. Je pense qu'il va devenir intéressant dans la suite après avoir été mandalé et défiguré par les 2 autres zouaves autodidactes.

Shinkel 04/02/2016 15:19

Ah ouais, t'es comme ça toi. OK, bah on va voir, piske t'es si malin.