Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La boîte à fourbi

Auchan et son rayon discount

6 Avril 2011 , Rédigé par Shinkel Publié dans #Peublik Reulaysheunz

Quelques humoristes en ce moment prennent le créneau des rayons discount des supermarchés, voire les supermarchés discount, et hier soir, alors que je justement, j'arpentais ce rayon, dans mon Auchan de ravitaillement, j'ai réalisé qu'il fallait peut-être faire le point sur cette source de dépenses allégées.

 

Je vous préviens, le présent article est très axé consommation, je ne parlerai pas de qui m'énerve, comme les cyclistes (au hasard) ou du temps qu'il fait dans World of Warcraft. Vous êtes prévenus.

 

Personnellement, j'ai quelques recommandations pour quiconque veut se lancer dans la grande aventure du rayon discount. Les céréales, par exemple, se trouvent dans de grands tubes en bas desquels on dispose un sac tubulaire lui aussi - ça par contre, je n'ai pas bien compris le pourquoi, sûrement moins cher à produire? - puis on appuie sur la manette sous la colonne de céréales et le flot de céréales atterrit dans le sac. Enfin, ça, c'est quand tout marche bien. Dans la pratique, il faut souvent se battre avec la manette parce qu'il se trouve souvent un bouchon en bas de cette satanée colonne, bouchon qui sort d'on ne sait où mais qui explique la tête de la manette qui a souvent eu raison de la patience de certains clients.

 

http://www.lineaires.com/var/li/storage/images/media/phototheque/auchan-poitiers-sud/auchan12/104941-1-fre-FR/auchan12_gallerie.jpg

 

Niveau céréales, c'est bien : müesli avec de grosses pépites à deux euros cinquante le kilo (et accessoirement meilleur que les plus chers des müeslis en boîte), Choco-pops low cost qui font largement la blague, Chocapipcs du même acabit, équivalent des Tresor chocolat de Kellogg's (dont au passage les pubs m'insupportent TOUTES), bref, rien à redouter (sauf peut-être les Choco-pops qui ont parfois un grain de blé qui n'a pas cuit (ça croustille dur mais ça ne m'est arrivé qu'une fois...).

 

Ensuite, il y a dans cette rangée de colonnes libre service des cacahuètes et des noix de cajou, ça reste cher comme denrée (enfin, surtout les cajou) mais pareillement, ça écrase niveau prix toute concurrence, pour une qualité sensiblement équivalente.

Le riz, il ne faut vraiment pas être regardant, même bien cuit, il a tendance à croquer légèrement sous la dent (il n'a pas mauvais goût, mais à force ça m'a gavé, hop retour au basmati); tout ce qui est nouilles et café, je n'ai pas goûté. Déjà parce que je ne consomme pas de café et ensuite, je n'ai pas le réflexe "nouilles low cost". Et je ne consomme pas non plus des masses de nouilles.

 

http://www.lineaires.com/var/li/storage/images/media/phototheque/auchan-des-nouveaux-concepts-en-vrac/auchan1/99579-1-fre-FR/auchan1_gallerie.jpg

Niveau viandes, là, ça se gâte : le jambon cru a une drôle de tête, le saucisson a l'air d'un tuyau plastique garni de gras avec des morceaux de viande, le cervelas, pour avoir testé, n'est pas franchement fameux, paye aussi ta surprise avec les nuggets de poulet farci aux morceaux d'os (yum, yum), par contre les rillettes de thon sont fameuses. Evitez à tout prix le tarama, franchement immonde, par contre vous pouvez vous fournir en mini-blinis sans aucun problème.

 

Niveau plats préparés, les spaghetti bolognaise sont passables, par contre les hamburgers (dont je me disais que le steak avait une drôle de tête, et pour cause puisque c'était un steak de PORC, oui oui) et les hot dogs sont juste immondes. J'ai testé pour vous. Il ne faut pas non plus avoir très faim avec les sandwiches triangle qui, bien qu'à quatre ou cinq types, pour un euro (0,99 même, je crois) devront être au nombre de 3 pour commencer à vous caler (dédicace au sandwich rosette qui, sur une demi-tranche de pain de mie américain, a une colonne de 4 tranchettes (notez le "-ette") d'un truc plus proche du salami mais qui du coup est à monter soi-même pour bénéficier d'autre chose qu'un sandwich au pain sur la moitié du triangle; les salades composées sont tout à fait honnêtes pour deux euros (on y gagne LARGEMENT par rapport aux salades à quatre euros - gasp! - dans n'importe quel autre magasin mais elles restent rares.

 

Ensuite, passons aux produits laitiers, et là, y'a du lourd. A commencer par les fromages, la crème de bleu est ULTIME, le claquos pas génial, le roquefort est meilleur que le moins cher du rayon fromage, la Bonne vache, équivalent de la Vache qui rit (en fait, j'aurais tellement aimé trouver une marque parodique comme, j'sais pas moi, "la Vache qui LOL"), est du fromage fondu tout à fait standard, sauf que vous payez deux fois moins que la Vache qui rit; les tranches pour hamburger et sandwich font là encore la blague, de même que les dés de fromage pour les salades en sachet de 500g.

Niveau yaourts, les fromages blancs 20% et 0% (1kg) sont qualitativement au même niveau que ceux que l'on trouve rayon lait normalement, naturellement moins chers. Gaffe au tiramisu, vendu en 500g aux environs de 4€, d'une qualité pas gégène et qui se conserve plutôt mal, il y a intérêt à avoir une grosse faim d'un seul coup. Pour les grosses faim, le gros pot de yaourt à la fraise d'environ 400g, je n'ai pas encore testé mais ça doit valoir son pensant de cacahuète. Mention spéciale pour les mini-clafoutis aux cerises violettes et à la crème coco, très bons en dépit d'un physique pas franchement flatteur.

 

On trouve aussi des équivalences low cost de gâteaux stars, j'aime beaucoup d'ailleurs imaginer les marques qui ressemblent fortement. Je pense aux Hit fruits, qui auraient aussi bien pu s'appeler par exemple Tic Tuc, les Tic Tac des pauvres; ou encore les cookies (pas de marque) que j'aurais bien aimé voir s'appeler Hellu de Lo, voir le désodorisant à chiottes Kipupu, parodie de la marque Oust!. Et que dire d'un potentiel Orangino ou Sprute? Heureusement qu'ils ne font pas de mode, ceci étant : on aurait vite fait de se retrouver avec un costume Sergio Tacchino et une belle montre Rollux!

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article