Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La boîte à fourbi

C'était peut-être pas si mieux que ça avant

21 Février 2011 , Rédigé par Shinkel Publié dans #Peublik Reulaysheunz

Dans la série "apprenons à mieux nous connaître", je vous apprends aujourd'hui que je suis... Non, pas idiot, non... Enfin, si, mais c'est pas le sujet... Gourmand? Non plus... Chiant? Hé, ça va aller, oui? NOS-TAL-GIQUE. Wala.

Je suis de ceux qui attachent une telle importance aux souvenirs que je pourrais chialer à retrouver certaines choses de mon passé (à commencer par cette boîte à musique qui me fait pleurer chaque fois que je l'actionne, c'est affreux).

Parmi les choses que je regrette le plus, il y a mes années collège, par exemple, qui sont clairement celles qui me manquent le plus; mes années lycée, par contre, je ne les regrette pas, quoique : si c'était à refaire, je m'y prendrai autrement. Saviez-vous, par exemple, que je suis allé dans un autre lycée que celui du coin, allant jusqu'à me forger une fausse envie de faire de l'informatique (enfin, surtout, de me voiler les yeux sur le fait que la microtechnique était tout sauf une discipline informatique) pour aller dans le même bahut que la fille de laquelle j'était raide dingue à l'époque? Et que cette même jeune fille s'est barrée en milieu de seconde? Ah ah, j'ai eu les glandes, je ne vous raconte même pas, surtout que dans le même temps, la majorité de mes amis de l'époque étaient dans le bahut de secteur et qu'ils s'éclataient bien tous ensemble?

Enfin bon, tout ça pour vous raconter quelque chose qui n'a rien à voir avec ça: samedi soir, toujours dans l'optique "c'était mieux avant", j'ai voulu regarder Fantasia, le classique Disney. Dans mes souvenirs, c'était un dessin animé super, avec une pure bande son et qui était associé à mes premiers flirts à l'école primaire (véridique). J'en gardais un souvenir impérissable, l'Apprenti Sorcier, Une nuit sur le Mont Chauve, tout ça, pensez donc!

Je me suis retrouvé plus ou moins par hasard en possession d'un DivX de Fantasia, alors hop, je commence à regarder. Ah, la même voix de narration que dans mes souvenirs! Ah, les mêmes animations... Mais... C'est moche, houlà! Non remasterisé, autant vous dire que sur une télé moderne, ça pique les yeux. Mais bon, avec du recul, bien calé dans le canapé, c'est regardable.

J'ai souvent  roulé des yeux quand ma moitié me disait à chaque fois que j'évoquais le sujet qu'elle ne comprenait pas ce que je trouvais de bien à Fantasia, ce à quoi, donc, je roulais des yeux et je haussais les épaules, agrémentant mon argumentation d'un "boarf" du meilleur goût.

Là, bien calé dans le canap', donc, je mate Fantasia. Oooh, que de souvenirs. C'est moche, mais je m'en souviens. Mais c'est moche, faut avouer. Et puis c'est marrant, mais c'est moins entraînant que dans mes souvenirs. Bah, ça doit être le début, c'est tout.

Second morceau. Ouais, d'un autre côté, tout n'était pas entraînant dans mes souvenirs non plus. On arrive à l'apprenti sorcier, enfin! Ah ah! Pom-po-pom. Pom-po-pom. Pom-po-pom-po-pom-po-po-po-po-pom. Mouais. Je persiste. Encore un morceau. Je m'arrête là. OK chérie, t'as gagné : Fantasia, c'est CHIANT. Tu te demandais comment je pouvais avoir de bons souvenirs dessus, je te réponds : moi aussi, je me le demande.

Du coup, ça remet en cause plein de choses : j'étais vraiment si content que ça, au collège? Mes jeux de Gameboy, première du nom, ils déchiraient autant que ça? Mon monde s'effondre!

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article