Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La boîte à fourbi

Cinoche : le Choc des Titans

12 Avril 2010 , Rédigé par Shinkel Publié dans #Cinoche & mouviz

Samedi soir. Ma chère et tendre : "Si on sortait?"

Moi : "Hummmrrffff flemme. Suis fatigué. Demain."

Elle : "OK mais MacDo alors."

Moi : "OK. MacDo ce soir, cinoche demain."

Elle : "Deal."

 

Hier après-midi, je zieute les critiques. Le Choc des Titans, descendu en flèche par quasiment toutes les critiques. Faux blockbuster, mythologie détruite, gnégné.

Sauf que moi, quand je vois de belles images, je veux aller voir ce film, et ma tendre moitié (je devrais plutôt dire étant donné les proportions "mon tendre tiers") est du même avis. Bah, nanard ou pas, tant que ça en met plein les mirettes...

Pour ceux qui ne veulent pas lire ma diatribe dans son entier, rendez-vous à la fin de cet article, je donne comme d'hab ma note qui n'a aucune espèce d'importance, les plus et les moins du film.

 

Alors, que dire? Le scénario tient sur un post-it. C'est un film tape-à-l'oeil, je n'y vais encore une fois pas pour le scénario. S'il y en a un, tant mieux, sinon, bah tant puis, j'suis pas venu pour ça. Mon créneau au cinoche, moi, c'est le DI-VER-TI-SS'MENT! OKAY?

 

J'avais déjà un bonus pour le film en la présence de Liam Neeson, Qui-Gon Jinn dans STAROUARZ, acteur que j'aime beaucoup (pour ce qu'il fait, suis pas de ce bord-là, toute moquerie mise à part). Oh, mais attends... Persée, c'est, rah... Monsieur Terminator 4, Monsieur Avatar, raaaah, SAM WORTHINGTON! Puisque l'ère est à la traduction, je devrais dire Sam Equivalent-tonne, qui devrait être somme toute une traduction qui en vaut une autre.

Liam Neeson campe un Zeus (en anglais, se prononce "Dziousse", j'aime bien) sympatoche et étincelant.

Ensuite, oh, Hadès! Ma chérie l'a trouvé toc à mort, moi j'ai beaucoup aimé. Mais... Mais... Je l'ai déjà vu, gnnn... Une recherche plus tard, il s'agit de Ralph Fiennes.

Ca ne vous dit rien? ET VOLDEMORT, NON? Là, il a des sourcils, un nez, et une calvitie de folie. Mais c'est lui. Je me disais bien que j'aimais cette voix, cette prestance (même si a priori, ça n'engage que moi)...

Qui d'autre? Ah, oui, la magnifiquement sublime Io (merci de prononcer à l'anglaise "Ayo" pour  éviter les débordements "wesh-esques"), campée par Gemma Arterton.

Autant sur IMDB, elle a l'air plutôt mignonne, autant dans le film, p'taingue, le CANON quoi. Les filtres jouent beaucoup,  sans doute. D'ailleurs, on en use et en abuse, surtout côté Olympe, mais bon, on est chez les dieux, donc s'normal.

Oh, ce légionnaire d'Argos, lui aussi j'le connais... Lui, j'ai mis moins de temps. Ajoutez-lui un oeil blanc et une balafre, les cheveux courts et plaqués... Monsieur Le Chiffre, de Casino Royal, aussi appelé dans le civil Mads Mikkelsen! Très, très heureux de le voir dans un autre film. Il a un charisme, je trouve, assez impressionnant.

Qui d'autre dans ce prestigieux casting (surtout parce que je connais plein de gens dedans)? Ah, mais cette princesse, Andromède, là... Déjà vue, oui. Même si elle fait pâle figure à côté d'Io, je l'ai déjà vue. Hop, IMDB, et on trouve... Ah bah oui! Autant son nom ne me dit rien - Alexa Davalos - autant quand je vois dans ses apparitions les Chroniques de Riddick, en tant que Kyra, oui, ça me parle déjà nettement plus!

 

On arrête là pour le casting, que je trouve fort sympathique. Niveau histoire, on retrouve, ainsi que je l'ai lu dans une critique, la patte du même réalisateur que L'incroyable Hulk et Danny the Dog, qui consiste en l'humanisation d'une personne aux pouvoirs extraordinaires (j'invente rien, je paraphrase). C'est d'ailleurs moins, bien moins crispant que dans l'incroyable Hulk, il y a juste cet agacement de ne pas céder aux pouvoirs immenses, et non cette suprême frustration que j'avais eue à la fin de Hulk.

 

Autrement, ma foi, des effets spéciaux très sympathiques, les Djinns ont eu toute ma sympathie au premier coup d'oeil. Les combats font mal et les scènes s'enchaînent suffisamment vite pour qu'on ne regarde pas sa montre.

Evidemment, il ne faut pas regarder le côté fidèle à la mythologie, j'imagine que les experts en la matière s'arracheront les cheveux. Personnellement, je m'en fiche royalement, mais bon.

Ensuite, au rayon des choses décevantes, c'est quoi cette coiffure, Persée? Tout le monde autour de toi a une coupe cheveux longs un peu dreadlocks du plus bel effet (historique? Ca...), et toi t'es tout seul avec ta coupe à la tondeuse. Tout seul, oui oui. A part un chauve t'es celui qui a le moins de poils sur le caillou! J'ai trouvé que ça faisait un peu tache.

Ensuite, le Kraken, ZE grand méchant. Dans un sens, on ne pouvait imaginer un combat, heu... Crédible ne serait pas non plus un mot approprié, disons, sur un pied d'égalité (même Kraken vs. la terre entière), même contre un demi-dieu (oh, le Kraken, il a quand même foutu un pied au cul des Titans, alors tu respectes, s'il te plaît), mais disons qu'on voit bien les tentacules et la vilaine tête de la bestiole, mais il n'y a pas combat a proprement parler, eh non. Pour info, on va dire.

La descente aux Enfers est rigolote (spéciale dédicace à Charon "l'Anorexique" Le Passeur) et le repère de Méduse est fort joli (dans son genre, parce que n'allez pas demander à Valérie Damidot ce qu'elle en pense, elle tomberait dans les pommes, la déco étant un brin, heu, chaotique). Pégase, alias "la monture épique volante" est plutôt réussi, ils n'ont pas essayé de nous mettre une bestiole complètement dingo et exagérée (armure et compagnie). J'aime.

 

Donc, au final, que dire? C'est un meilleur divertissement de G.I Joe, peu ou pas de longueurs, et on en prend plein les mirettes. 1h45 que dure le film, c'est bien. Je craignais que ce soit un peu court, mais après, ç'aurait été rajouter et donc potentiellement avoir des longueurs. Etant un parfait inculte en mythologie, j'ai bien profité de l'histoire (enfin, histoire...) que j'ai trouvée efficace à défaut de transcendante. Mais ce film fera sûrement grimper au plafond les érudits en la matière.

Ah, sans doute certains pesteront contre la fin, téléphonée au possible mais un peu décevante (quoique...) et le côté parfaitement inutile d'Andromède et des kékés du Panthéon (alors eux...). Mais bon, on n'peut pas tout avoir!

 

Allez, le petit récap!

 

Les plus :

- Casting!

- Io!

- Effets spéciaux efficaces

- Longueur du film bien pensée

 

Les moins :

- Un truc fidèle à la mythologie aurait pu avoir un intérêt au niveau de la culture? Oh, ça va, si on peut plus déconner...

- Des personnages un peu inutiles un peu partout

- Les Djinns, pas assez exploités

- COUPE DE CHEVEUX DE PERSEE§§

 

Ma note : 8/10

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Jade 13/04/2010 15:50


Zieute, zieute, mais je doute qu'il te plaise: c'est tout en longueur, musique oppressante et au final peu d'action, quand on excepte les deux trois fois ou le guerrier fait usage de ses armes et
décapite à tout va (giclées de sang en abondance).


Shinkel 13/04/2010 17:26



En effet, c'est ce que j'ai cru comprendre de la bande-annonce que j'ai vue...



Jade 13/04/2010 13:13


Madds Mikelsen, c'est aussi mister Guerrier Silencieux tout récemment :) toujours avec une balafre et un oeil en moins, ceci dit. Graou.
Graou graou graou.
(Bon par contre je doute d'aller voir ce film: personne dans mon entourage ne veut y aller avec moi, et le plan ciné seule ne me tente plus trop depuis peu :p )


Shinkel 13/04/2010 14:34



Certes, je l'ai appris ce matin. Et je n'ai pas entendu parler de ce film. j'suis tellement à la page... je vais zieuter, tiens.



Marmite 12/04/2010 14:26


Putain, 8/10 NAN MAIS TROPAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA


Shinkel 12/04/2010 15:19



MA note n'engage que moi. Je suis un bon public et j'ai bien aimé, pour les points évoqués ci-dessus. Pour un blockbuster décérébré, il s'en sort fort biengue.