Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La boîte à fourbi

DVD : Push

10 Juin 2010 , Rédigé par Shinkel Publié dans #Cinoche & mouviz

Ah, lui, il y avait un moment que je voulais le voir! Au cinoche à sa sortie, même. Mais pour je ne sais plus quelle raison, nous avons décidé de ne pas y aller. Sans doute le prix de la place, comme d'hab...

http://images.allocine.fr/r_760_x/medias/nmedia/18/67/90/60/19040362.jpg

 

Je savais que Push était un film de super-héros, façon Heroes ou X-Men. De facto, je ne pouvais pas ne pas le voir : tant que ça bastonne, que ça pète, que c'est décérébré, j'aime.

Au menu, on retrouve Chris Evans, beau gosses que j'ai pour la première fois vu dans Les 4 fantastiques, nanard interplanétaire mais que j'ai bien aimé - normal - ; et également dans Sunshine, entre autres. Chris Evans dans le rôle de Nick Grant, donc. On retrouve aussi Djimon Hounsou, que l'on retrouve en seconds rôles dans beaucoup films connus (Constantine, Eragon, The Island...) qui incarne Henry Carver; Camilla Belle, genre d'actrice dont on se dit "oh mais, je l'ai déjà vue, mais où?", sa filmographie ne m'évoque rien, et qui incarne Kira Hudson; Dakota Fanning en tant que Cassie Holmes; ainsi que Cliff Curtis, vu lui aussi dans Sunshine, incarnant ici Hook Waters.

 

Le pitch est relativement classique : un papa mutant se sacrifie pour son fiston mutant en le protégeant de la Division, un genre d'agence pour le contrôle des personnes à "pouvoirs". Le côté intéressant de la chose est la classification des mutants (ils ne s'appellent pas ainsi, mais c'est plus simple) :

- les Watchers, capables de voir le futur,

- les Movers, des télékinésistes,

- les Pushers qui instillent les souvenirs qu'ils veulent sous réserve qu'ils les voient,

- les Bleeders, qui hurlent à haute fréquence pour détruire aussi bien matériel que personnes,

- les Stitches, qui assemblent ou désassemblent les tissus corporels endommagés,

- les Sniffers, capables de psychométrie, donc de lire l'histoire des objets,

- les Shifters, qui font paraître les objets autres qu'ils le sont,

- les Wipers, qui effacent des parties définies de la mémoire,

- les Shadows, qui bloquent les pouvoirs des autres mutants clairvoyants (majoritairement les Sniffers).

 

Tout se passe à Hong-Kong, et Nick, le héros, est avant tout un loser. Il ne maîtrise absolument pas ses pouvoirs, bien qu'il soit au courant qu'il en a. Nick est un Mover, qui est surveillé par la Division. Il fait la connaissance de Cassie, une Watcher qui, elle non plus, ne maîtrise pas bien son pouvoir, mais dont la mère est renommée pour parfaitement maîtriser les siens.

La mise en scène est assez fouillie, ça bouge de partout et on ne sait jamais où on se trouve. C'est un film d'action qui tire plus sur un épisode pilote de série que sur un film à part entière; sans doute cette impression est-elle dûe aux filtres appliqués au film. Ce qui est sympa, c'est la diversité des pouvoirs et leur utilisation. Le pouvoir Push est super sympa et vicelard comme il faut, le Mover vaut le détour aussi dans un style plus classique; palme du pouvoir Qui-a-l'air-d'envoyer-mais-qui-pue-un-peu-quand-même avec le Watcher qui voit toujours à peu près l'avenir.

 

Je me rends compte à mesure que j'écris que ce n'est pas évident de trouver quoi dire sur ce film. Kira n'a aucun charisme, Cassie est gonflante... Un exemple typique de "on fait ça parce que".

Niveau effets spéciaux, c'est du plutôt bon, mais là encore rien de transcendant. On a vraiment plus quelque chose qui tire sur la série plutôt que sur le film. D'ailleurs, l'histoire n'est pas absolue et ne borne pas la création d'autres histoires sur le même univers, mais avec des personnages différents, heureusement d'ailleurs, car ils ne sont vraiment pas attachants.

Alors, que reste-t-il à sauver, là-dedans? Ce n'est pas un mauvais film, mais ce n'est pas un bon film non plus. C'est une bonne location en DVD et je pense une bonne introduction pour une série, ce qui semble par ailleurs être en cours. Le principe de classification des mutants, que l'on pourrait croire ennuyeux, est plutôt intéressant et permet de ne pas retomber sur les pas de ténors du genre, comme X-Men et ses pouvoirs plutôt uniques.

Le film dure 1:50, n'est pas réellement ennuyeux ni réellement passionnant.

 

On récapépète!


Les plus :

- Univers sympa

- Ca bouge!

- Une bonne base pour une série

- Rien de vraiment à jeter...


Les moins :

- ... Mais rien de vraiment transcendant

- C'est quand même un peu long, tout ça!

- Protagonistes passe-partout

 

Au final, je m'attendais à beaucoup mieux en matière de pouvoirs dans tous les sens, j'ai été déçu. Mais bon, ce divertissement dans la moyenne n'est pas désagréable pour autant.

 

Ma note : 7/10

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article