Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La boîte à fourbi

DVD : Sherlock Holmes

6 Janvier 2011 , Rédigé par Shinkel Publié dans #Cinoche & mouviz

Voilà un moment que je voulais le voir, c'est bien simple, depuis qu'il est sorti au cinéma, mais je ne sais pas trop dire pourquoi, j'ai eu la flemme d'y aller. A moins que ce ne soit le prix rédhibitoire des places qui me fassent passer mon chemin, toujours est-il qu'hier, j'ai fait mon don de plaquettes bimensuel, j'ai donc été chercher au CE mon "film de don" (je rappelle que le don de plaquettes 1) sauve des vies et 2) dure plus de 90 minutes), et j'ai donc choisi, le suspens est à son comble...

 

http://www.cinemovies.fr/images/data/affiches/2010/sherlock-holmes-14884-1933345774.jpg

 

Quoi? Mais non, le titre n'a pas cassé le suspens. Teuh-teuh-teuh.

Au casting, un acteur que j'aime beaucoup depuis les IronMan, Robert Downey Junior, qui incarne le célebrissime détective, Jude Law, le monsieur que l'on voit dans une pub pour parfum en ce moment, qui incarne le fidèle Dr. Watson, la jolie Rachel Mac Adams, inconnue au bataillon pour ce qui me concerne, qui incarne la "James Bond girl" du film, Irene Adler; le méchant Mark Strong, genre de tête de méchant "qu'on-a-déjà-vu-quelque-part-mais-où-esque" (en l'occurrence Kick-Ass, Rock'n'rolla, Babylon A.D) qui incarne Lord Blackwood; à noter également Hans Matheson, déjà vu dans le Choc des Titans, qui incarne Lord Coward (Seigneur Peureux, dommage pour le patronyme); et c'est à peu près tout pour le principal.

 

Sherlock Holmes est très attachant. C'est un genre d'asocial qui ne fait rien pour se rendre agréable, mais qui le fait de telle manière que ça le rend sympathique. Il est prétentieux sans le montrer, redoutablement malin et intelligent, doté d'un sens de l'observation à toute épreuve, bref, il est juste classe, et Robert Downey Jr rentre parfaitement dans le rôle. Il est parfaitement secondé par un Dr. Watson bien plus rattaché au monde rationnel, de par sa qualité bien évidemment de docteur, et au final le duo est brillant. Holmes n'est pas un personnage simple et cela se ressent, c'est d'ailleurs ce qui est particulièrement intéressant : ses airs désinvoltes cachent un fin limier juste redoutable.

Qui plus est, c'est un combattant chevronné bien que j'aie du mal à comprendre pourquoi il se rend dans certains endroits souterrains pour se battre, ça, par contre, ça ne colle pas avec le personnage, enfin, m'est avis.

 

Un point très réussi est l'ambiance début 20è siècle londonienne, qui prend des allures de steampunk avec la science et la technique adaptée à l'époque, qui donne un caractère science-fiction du meilleur effet. L'univers londonien, pour ainsi dire, est parfaitement cohérent et, à l'image de 300, le directeur artistique a vraiment réalisé un sacré travail.

 

Niveau rythme, c'est du bon, soutenu sans longueurs, et on arrive même à mêler à l'action une pseudo-histoire d'amour, et même deux, sans que ça ne fasse tache. Respect.

 

Vous vous doutez bien que le fait qu'il n'y ait pas encore eu de "mais" est curieux. Et en effet, il y a un mais. Lorsque l'on arrive à la fin du film, malheureusement, on se dit : "c'est tout?", malgré les 2 heures de film. Si l'emble est beau, dynamique et cohérent, il manque peut-être un moment vraiment culminant, une apothéose, alors que là, tout est si équilibré qu'au final, il n'y a pas vraiment de grand moment, même s'il existe et est bien tourné, il ne ressort pas franchement comme "ze" moment du film.

 

Ah oui, dernière chose : en VO sous-titré anglais, Sherlock Holmes parle super vite et c'est vraiment dur de le suivre, mais ce qui est encore plus marrant, c'est quand il parle français, surtout avec Dredger, la grosse brute soi-disant française du film mais qui est un anglais qui baragouine français qu'un français pure souche, à tel point qu'il faut vraiment se concentrer pour comprendre leur dialogue dans la langue de Molière. Mais comme à chaque fois, je tire tout de même mon chapeau à l'effort fait pour parler notre langue que, décidément, je suis content d'avoir comme maternelle.

 

Résumons!

Les plus :

- Casting efficace

- Ambiance très réussie

- Rythme équilibré

- ILS PARLENT EN FRANCAIS! (par moment et mal, mais quand même)

- Vivement le 2!

 

Les moins :

- Il manque quand même quelque chose pour en faire un truc mémorable, mais très difficilement définissable...

 

Au final, un bon divertissement, d'une grande qualité, à voir absolument! Dommage que l'ingrédient mystère ne soit pas intégré pour faire de ce très bon film un excellent film.

 

Ma note : 8/10

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article