Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La boîte à fourbi

Injustice, j'écris ton nom

6 Octobre 2011 , Rédigé par Shinkel Publié dans #Coups de gueule, polémiques

Atterré, je crois que c'est le mot juste. Comme tout le monde en parle et va en parler encore un moment, Steve Jobs nous a quitté cette nuit. C'est dommage, très dommage même, parce que monsieur Jobs était une figure mondiale et que, même si vous savez pertinemment que je ne peux pas piffrer la politique d'Apple, il faudrait bien être débile pour ne pas reconnaître le monsieur comme étant une figure emblématique de l'informatique moderne (s'entend suite à l'invention du semi-conducteur par Texas Instruments), voire même une légende dans le domaine.

 

Si vous voulez voir son parcours, n'ayez crainte, il aura droit à un milliard de reportages divers sur à peu près toutes les chaînes, mais c'était quand même un monsieur qui a contribué à l'évolution de l'informatique, sans dire que c'était un modèle d'humanité, c'était quand même une sacrée figure.

 

Pourquoi, alors, m'appesantir sur le sujet?

 

Le lis sur Facebook les commentaires éclairés de quelques personnes qui me chagrinent. En gros, ils n'en ont rien à faire, voire se gaussent de la mort de monsieur Jobs (nonobstants de quelques jeux de mots sur feu Steve de fort bon aloi).

 

Si je remonte ma Rageo-pendule, je tombe sur la mort d'une artiste autrement plus controversée, une certaine Amy Winehouse. Et, toujours selon ma Rageo-pendule, des commentaires attristés foisonnaient à base de "la pauuuuuvre","c'est une perte tragique pour l'humanitééééé","une grande artiste nous a quittéééééé" et j'en passe.

 

Donc, si je comprends bien, pour pleurer une droguée éthylique chronique qui a pondu moins d'albums potables que de doigts sur une seule main, y'a du monde, mais pour regretter un tant soit peu un gars qui a consacré sa vie à sa boîte, l'a propulsé au sommet, a autant contribué à l'histoire de l'informatique et accessoirement créé des armées ne craignant pas la mort de fanboys, y'a personne.

 

Steve, monsieur Jobs, je te dis ceci : même si je n'adhérais pas à la politique de ta boîte, même si tu la dictais, même si tu n'étais pas le plus humain, voire le plus égoïste/égotiste (oui, ça existe), et pour le peu que ça vaut, moi, je regretterai ta mort.

Pas hypocritement, je ne vais certainement pas fondre en larmes ni prétendre quoi que ce soit.

 

Juste un toast, et bon voyage, monsieur Jobs.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Aratta 06/10/2011 17:13


Ca s'apelle du troll, c'est bête et méchant et ça n'a pour fonction que de mettre un éclairage temporaire sur la personne qui inventera le meilleur "bon mot".
Personellement, même si je n'aime pas la politique fermée d'Apple, ça me fait bizarre de me dire que nous ne verrons plus Jobs. Snif.

Mais pour me remonter le moral, je continue à travailler là dessus: http://isir-en-fete.fr (autopub) et j'y mets toute mon énergie ;)


Shinkel 06/10/2011 20:15



Pas tout à fait d'accord, en fait, j'aurais préféré que ce soit du troll, parce que c'est conscient. Là, je parle de bêtise, parce que les gens en parlent sincèrement (si j'en déduis leur façon
de communiquer bourrée de fautes leur point de vue limité général, ce qui me permet de déduire également un niveau mental approximatif, associé à la personne sur le statut de laquelle ils lâchent
leurs commentaires, je peux déterminer un niveau de probabilité de sincérité élevé, c'est un algoritme "maison" ^^). Les trolls viennent après, des mêmes personnes, lorsqu'elles se rendent compte
qu'elles ont été purement et simplement ridicules.


Et puis bon, les trolls, je les côtoie sur IRC au quotidien, ainsi qu'au boulot, je commence à avoir un détecteur sacrément efficace. Bêtise, donc, bêtise. Et d'autant plus navrante qu'elle
est reprise et propagée. Je ne me suis jamais prétendu quelconque élite intellectuelle, mais quelque part, mon moi mesquin (totalement assumé) aime à se comparer à des gens comme ça, rien que
pour paraître ponctuellement plus brillant.


Je vais jeter un oeil à ton site.