Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La boîte à fourbi

Les podcasts

19 Juin 2012 , Rédigé par Shinkel Publié dans #Ancien jus

Fleurissant de partout sur les sites de vidéos en ligne, les podcasts sont le moyen idéal pour le quidam moyen de se faire connaître à peu de frais : une webcam, un sujet à discuter, et c'est parti.

Dans le principe, c'est simple et potentiellement efficace, mais je vous avoue que si j'ai souvent pensé à faire moi-même des podcasts, je n'en ai jamais eu le courage effectif. Si en effet le succès peut se trouver au rendez-vous, avec comme exemple des gens du plus fameux trio français Cyprien, Norman ou Hugo, on trouve aussi des catastrophes sans nom comme Joharno et autres. Je vous propose donc ce matin un petit tour d'horizon des podcasters à ma connaissance, avec dans l'idée que vous n'hésitiez pas à partager des podcasters que vous suivez et qui n'y apparaîtraient pas.

 

Le "tout-venant"

Accessible à tous, c'est ce que je ne peux que vous recommander pour débuter le podcast.

- Norman, avec sa chaîne >Norman fait des vidéos<, est sans doute le plus connu en France. Des sujets simples, très en phase avec ce que font les humoristes adeptes du "stand-up", ce type de spectacle dans lequel il n'y a pas vraiment de jeu de personnages mais davantage des situations de la vie quotidienne mises en scènes avec humour. On aime ou on n'aime pas - ce sera le cas de presque tous les podcasters, évidemment - mais à ses débuts, il a beaucoup contribué à l'essor des podcasts et à, dirons-nous, l'établissement d'un genre de norme permettant de reconnaître facilement un podcast : une pièce de la vie quotidienne genre chambre ou salon, une webcam en plan fixe avec un angle large, des inscriptions en grosses lettres blanches rythmant le sketch et du jump-cut (discontinuité dans les plans) en veux-tu en voilà. Accessible, c'est l'archétype même du podcast.

- Cyprien, alias >MonsieurDream<, est le second plus connu du trio français et sa place dans un style un peu différent de Norman, genre moins maladroit. Ses sketches sont en général plus poussifs, surtout à mesure que le temps passe, mais il fait tout de même parti de mes favoris.

- Hugo (sur sa chaîne  >HugoToutSeul<) ferme ce premier groupe de tête avec nettement moins de vidéos mais que je trouve au global un poil plus drôles que celles de Cyprien, sans que cela soit du franc éclat de rire; disons que c'est encore une fois un bon moyen de se changer les idées, c'est à mon sens le vrai intérêt du podcast.

- MisterV (>MisterVofficial<), que j'ai découvert grâce à Cyprien avec qui il a été en duo sur "Comme une merde", sa vidéo "pseudo-flop", a été une agréable surprise pour qui, comme moi, était en mal de nouveautés. Une bonne quantité de vidéos que j'ai trouvé très sympathiques, au global au-dessus (selon mes propres critères) de celles de Norman ou Hugo. Je ne peux que recommander!

 

Jeux vidéos

Que l'on appelle cela podcasts ou émissions, finalement, ça se trouve au même endroit, alors pourquoi se priver, je vous le demande un peu!

- Le Joueur du Grenier ( >JoueurDuGrenier<) est la version française et de beaucoup améliorée de l'AVGN (Angry Video Games Nerd), d'ailleurs le JdG ne cache absolument pas sa source d'inspiration. Tests de jeux vidéos pourris , quelques vidéos sur des sujets autres, ces vidéos sont d'une toute autre qualité que celles du podcast standard et le but n'est pas non plus le même, mais ça peut aussi s'appeler podcast, non?

Je trouve qu'il en fait un peu trop niveau hurlements pendant ses vidéos, mais il semble que c'est cela que ses fans apprécient, donc pourquoi pas, on reste dans du divertissement de très bonne qualité.

- Le Golden Show (>SuperGoldenShow<), émission à sketches animée entre autre par Monsieur Poulpe, est totalement barrée et fera plaisir aux amateurs d'absurde, avec de gros morceaux de jeux vidéo dedans (parce que quand même, il ne faut pas pousser).

- 36 15 Usul (>3615 Usul<) joue dans un registre un peu différent avec des thèmes en rapport avec les jeux vidéo développés dans des émissions de moins de 10 minutes. Les hauts et les bas sont beaucoup plus marqués que chez le Joueur du Grenier, mais ça se laisse regarder pour qui adhère à l'humour un peu particulier, dirons-nous.

 

"Attention, ça pique"

Je n'en connais qu'un, il faut oublier le côté sympa et se lever du pied gauche  pour le regarder.

- FaabKarma ( >TheFaabKarmaShow<) change du côté "tout venant" des podcasteurs précédents : basiquement méchant, c'est un authentique rageux et j'ai pour ma part bien aimé certains de ses podcasts, à ne surtout pas prendre au premier degré; malheureusement et comme il le dit lui-même, il ne prépare pas vraiment de trame pendant ses podcasts (le jumpcut est nettement moins présent) et cela s'en ressent, il cherche plus ses mots et ça fait perdre beaucoup de rythme à ses podcasts. Âmes sensibles s'abstenir, mais il a arrêté les podcasts, se concentrant sur d'autres projets.

 

Catastrophes humaines

Sans doute la catégorie qui fait le plus peur, on se demande s'ils le font exprès ou si c'est naturel, mais ça fait clairement grincer des dents. Qu'est-ce qui a pu pousser ces personnes à se mettre au podcast, la question reste entière, mais un chose est sûre, je croise les doigts et tout ce que je peux croiser pour ne jamais ressembler à des caricatures pareilles.

- Cortex : celui que Faab appelle à juste titre "bonobo analphabète" est pourvu d'une connerie abyssale et la moindre de ses vidéos consume d'importantes ressources cérébrales. Ce doit être à ce jour la personne à apparence humaine la plus invraisemblablement  débile ayant jamais foulé le sol de cette planète. Wannabe-rappeur, Cortex s'est un peu fait connaître en clashant tout ce qui lui passait à côté (en clair, les podcasteurs vedettes ou pas qui apparaissaient sur sa page principale Youtube), pour ma part je ne connaissais pas (heureux que j'étais) jusqu'à voir une bonne vidéo de Cyprien répondant à un clash de Cortex. C'est bien simple, toutes ses vidéos contiennent au moins 95% de votes négatifs, il est absolument infichu d'écrire un mot sans faire de faute et semble très heureux de sa petite notoriété qui pourtant le place sans problème encore en-dessous des plus débiles de la télé-réalité. A fuir en galopant, à moins qu'à deux doigts du suicide, vous ayez besoin d'être rassuré sur vos facultés mentales. J'espère quelque part au fond de moi que tout ceci est une immense comédie et qu'il n'est pas aussi suprêmement crétin qu'il le laisse paraître, rien que pour son salut personnel.

- Joharno : tenant beaucoup plus du simplet que du vraiment décérébré, Joharno et ses podcasts sont du même niveau que ceux de Jean-Pierre Herlant : on sent le mec avec de la bonne volonté, mais le pauvre est affublé d'une telle dégaine et d'une telle façon de s'exprimer qu'il ne peut guère prétendre à être apprécié autrement que pour se moquer de lui. Ceci étant dit, à côté de Cortex, il fait figure d'élite intellectuelle et je lui trouve plus de chances d'être un bon comédien qu'un vrai naufrage humain. Enfin, je l'espère.

- Jean-Pierre Herlant : un Joharno bis, sauf que lui, j'ai l'impression qu'il est nature et vraiment comme ça. C'est de l'affligeant "de base". On sent le brave gars, mais non, niveau charisme, c'est définitivement négatif.

- Amandine du 38 : ce doit être l'un des plus connus et l'un des plus anciens cataclysmes du podcast, cette pauvre jeune fille voulait utiliser Youtube pour partager sa propre conception du rap... Malheureusement, paroles inaudibles pour causes à la fois techniques (son affreusement mal équilibré, webcam à la ramasse) et vocales (avec une diction catastrophique et des "vers" calamiteux) en ont fait un symbole de "ce qu'il ne faut surtout pas faire avec une webcam".

- Mickaël Vendetta : l'ambassadeur de la bogossitude est un joli coup de buzz orchestré par un société de production dans le but de faire de lui un "phénomène internet" (dixit Wikipedia). Difficile de distinguer le vrai du faux, à l'instar d'Amandine, c'est l'un des précurseurs du podcast ayant terminé en eau de boudin, puisque de vaguement drôle, le personnage lourdingue par excellence est devenu franchement insupportable avant de tomber aux oubliettes. Un pur cas de buzz commercial, somme toute.

 

Et pourtant, même si le dernier quart fait vraiment peur, quelque part, j'envie le courage (ou l'inconscience) dont tous ces gens ont fait ou font toujours preuve en continuant ou en se lançant dans le podcast; les conséquences peuvent être terribles (j'avais vu il y a longtemps un reportage sur Amandine qui se faisait vanner dès qu'elle posait le pied dehors) et si je ne doute pas qu'il n'y a pas tant de courage que d'inconscience chez certaines personnes pour s'y élancer, je ne peux pas ne pas être quelque part admiratif, ce sont des risques que je ne suis clairement pas prêt à prendre; on sent bien, me direz-vous, le fait que je ne suis pas quelqu'un de joueur dans mon tempérament, c'est très clair.
Mais c'est surtout qu'un blog, en plus de protéger votre patronyme, protège aussi votre visage et je considère - à tort peut-être - comme lâcheté de ma propre part de ne pas tenter un podcast, parce que j'ai purement et simplement peur des conséquences. Imaginer être le nouveau Jean-Pierre Herlant fait froid dans le dos, et les chances d'être un nouveau Norman sont d'autant plus réduites. Philosophiquement, on peut se demander si, en regardant ces podcasts, je ne cherche pas à compenser ces apparitions webistiques que je ne réalise pas moi-même? Je ne crois pas, sincèrement. Et puis, ça fait trop sérieux pour ce blog, d'abord même.

 

Quels podcasteurs suivez-vous et pourriez-vous recommander?

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article