Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La boîte à fourbi

Mes petits plaisirs mesquins (2)

20 Septembre 2010 , Rédigé par Shinkel Publié dans #Peublik Reulaysheunz

Pour bien commencer la semaine, je partage avec vous, mes amis haineux et mesquins, mon second plaisir mesquin, là encore pleinement revendiqué.

Roulement de tambour...

 

Je n'aime pas les personnes sur la route qui sont infoutues d'anticiper. Exemple typique : pour me rendre au travail, je passe par une route deux fois une voie à ligne blanche. Cette route est limitée à 70km/h et donne accès à la nationale.

Sur cette route, se trouve un rond-point à deux voies.

Du coup, quand on se cogne un camion ou un bus, qui ralentit à cinquante bornes du rond-point, il est vrai que c'est gonflant. D'autant que le camion, de par son gabarit et la topologie du rond-point, est bien forcé de prendre les deux voies.
Du coup, quand je me retrouve derrière ledit camion, je prends mon mal en patience, contrairement au vieux de la fois dernière, ils roulent à la limite, même s'il leur faut plus de temps pour y arriver qu'une voiture.

Bref, bien souvent, les gens me collent au cul bêtement (je ne vois pas d'autre mot, j'ai pas plus le choix qu'eux sauf que moi, je ne colle pas au cul du camion, soyons intelligent et laissons de quoi nous dégager entre lui et moi) et arrivés au rond-point, tentent un dépassement Starsky et Hutch qui se finit par un échec cuisant, puisque le camion/bus met son clignotant à gauche pour indiquer qu'il va prendre les deux voies, bilan les gens me passent devant rageusement et se font immanquablement coincer par le camion. Ils auront donc gagné... Une place. Félicitations.

Et le pire (pour eux, le meilleur pour moi), c'est quand tu les vois s'exciter dans leur bagnole contre le camion : ça, c'est un délice.

 

Ca, c'est un premier type de manque de clairvoyance.

Le second, c'est sur la même route que ça se passe : il suffit de lever un peu le regard pour voir que l'accès à la nationale est toujours plein. Il ne sert absolument à rien de se presser puisqu'il faudra de toute façon attendre. Bilan, à la sortie du rond-point, je mets certes un peu de temps à reprendre ma vitesse de 70km/h, mais d'une part j'y arrive et d'autre part c'est une conduite économique (non non, pas écologique, en toute franchise je m'en fous, il y a tellement plus polluant qu'une bagnole, faut arrêter, sérieusement, j'ai bien dit économique, même si consommer moins fait polluer moins); et j'ai là encore des excités de l'accélérateur qui me collent au cul alors qu'une centaine de mètres plus loin, on est à l'arrêt.

 

Fait intéressant, la voie se sépare en deux, puis en trois avant le feu. Naturellement, les fangios me dépassent sitôt la voie libre avec un regard rageur, gagnent dix mètres, puis s'arrêtent.

Naturellement, j'arrive tranquillement deux secondes après, avec le mouvement de tête typique "lèvres serrés - hochement de droite à gauche" l'air de dire "mon pauvre ami, ça doit pas être facle tous les jours, la vie sans cerveau".

La dernière fois, j'ai même eu droit à une combo ultime : le gars qui m'a dépassé me regarde de travers (bof, je fais un mètre 90 pour 130 kilos, ça ne me fait ni chaud ni froid, j'ai confiance en moi vis-à-vis de ce genre de personnes), il se met logiquement sur la file de gauche pour pouvoir tracer comme un pétard une fois sur la nationale, moi, sur la file de droite, j'suis pas aux pièces, le feu passe au vert, et... Sur la file de gauche, une Logan break essaye de traverser les trois files pour sortir en face, là où normalement, on se met à droite pour y aller. En temps normal, je qualifie les conducteurs comme celui de la Logan de blaireaux puisqu'ils bloquent les deux files de droite à cause de leur manque de clairvoyance (là encore!), mais là, je l'ai béni, parce que je suis passé comme un prince pendant qu'il rageait derrière la Logan. Et ça, ça n'a pas de prix.

 

J'en passe et des meilleures, ceux qui dépassent comme des missiles et dangereusement pour se retrouver au même feu rouge que toi, qui roule au panneau, parce que tu connais le timing des feux et que tu sais que ça ne sert à rien de se presser (tu roules au panneau, hein, mais plus vite ne sert à rien), somme toute, celui qui rage quand toi, tu es calme (pour une fois).

 

Bref :

 

http://www.bradsbin.com/wp-content/uploads/2009/09/rage_face.jpg  = http://punditkitchen.files.wordpress.com/2008/05/political-pictures-stephen-colbert-epic-win.jpg 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article