Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La boîte à fourbi

Vacances et gâteau au chocolat

23 Août 2010 , Rédigé par Shinkel Publié dans #Divers et avariés

Je n'aime pas cuisiner. Pour une raison simple : je n'aime pas faire la vaisselle. Oui, j'ai un lave-vaisselle, mais généralement, quand on commence à mettre les petits plats dans les grands, ça ne rentre plus dans le lave-vaisselle ou bien les pâtes préparées pour faire la bouffe (pâte genre pâte à gâteau, pas nouilles) ne partent pas, comme si leur composition les rendait assimilées au diamant, résistantes à tout y compris au tout-puissant produit-vaisselle.

Donc, je n'aime pas cuisiner. Au quotidien, je le vis très bien, rassurez-vous. Pour autant, je ne suis pas un consommateur de nouilles ou de riz à outrance, ni de plats préparés genre lasagnes. Eh non.

Le truc le moins diététique que nous consommons, pour vous dire, ce sont des pommes duchesses ou des röstis quand nous prenons de la bidoche (une bonne bavette d'aloyau, miam), autrement c'est salade de tomates, BFS (Big Fucking Salade, le nom est de moi mais tout le monde connaît la salade dans laquelle on fout tout ce qui est dans le frigo, mozzarella, saucisses, dés de jambons et tomates pour ce qui me concerne), gnocchis/saucisses ou encore feuilletés chèvre/épinard avec une tranche de jambon fumé au milieu.

Hier soir, nous avions des amis à dîner, avec ma tendre moitié nous nous sommes donc mis à l'oeuvre. Au menu : salade tomates/concombres avec vinaigrette au vinaigre de noix (my favorite!) faite maison, sauté de boeuf au coulis de tomates avec des tagliatelles, et enfin fondant au chocolat à la crème anglaise et boule de glace vanille.

Ca rend bien sur le papier, non?

 

La salade : concombre (une grande pièce) à mettre à dessaler deux heures avant, donc les couper en lamelles, les étaler dans une passoire (grande, tant qu'à faire) puis y mêler une grosse pincée (ou une petite poignée) de gros sel, avant de mélanger pour que le sel soit aussi uniformément réparti que possible dans les tranches de concombre et ré-étaler autant que possible. Ceci dans le but de faire perdre un maximum d'eau au concombre.

Les tomates (une par personne) des en grappe classiques, coupées en huitièmes ou en douzièmes selon diamètre de la tomate, étalées sur une planche en bois là aussi deux heures avant pour leur faire rendre le maximum d'eau (à égoutter au-dessus de l'évier avant de mettre dans le plat).

La vinaigrette : trois cuillères à soupe d'huile de tournesol, une de vinaigre de noix, une demie cuillère à café de moutarde, cinq tours de moulin à poivre Ducroc, une pincée de sel, mélanger jusqu'à obtenir une sauce à peu près uniforme, proportions à répéter deux ou trois fois selon la taille de la salade finale. Personnellement, j'ai fait deux doses. Je vous recommande de servir non pas directement dans le saladier, mais de laisser dans une tasse à part, certains aimant leur salade noyée sous la sauce et d'autres avec juste une pointe.

 

Le sauté de boeuf : tendu à préparer en dépit des apparences, le sauté de boeuf a tendance à vite devenir caoutchouteux. Dans l'idéal, il faut le cuire à part de sa sauce tomate, je n'ai pas encore trouvé de temps idéal pour la cuisson... Mettez à cuire dans une sauteuse ou, à défaut, dans une grand poële, avec un couvercle pour ne pas assécher encore plus la viande, ajoutez vite un gros oignon en lamelles, puis trois minutes avant la fin de la cuisson, ajoutez une à deux briques de concentré de tomates et deux tomates coupées en huitièmes dans la poële.

pensez à égoutter avant de servir, les tomates perdent beaucoup d'eau. Niveau temps de cuisson, je n'ai rien à vous dire, hier encore ça a fini caoutchouteux au bout de 7 minutes de cuisson. Je n'arrive jamais à faire saignant...

 

Les tagliatelles : sérieusement, vous avez vraiment besoin de conseil sur la cuisson des nouilles? Bon, juste une chose à ne pas faire : stocker les nouilles, même avec du beurre, dans la casserole, égouttées : elles colleront au bout d'une petite minute à peine. D'après mon ami il faudrait rincer les nouilles à l'eau froide en sortant, mais cela les... Refroidira. Eh bah oui. Conseil du jour : ne faites pas vos nouilles en avance.

 

Le fondant au chocolat : achetez un pack de glace à la vanille (la Laitière pour nous, nous avons des goûts de luxe), une brique de crème anglaise standard, et suivez la recette suivante : >http://www.lesfoodies.com/floriane/recette/gateau-fondant-fort-chocolat< . Pas dur pour deux sous, juste qu'ils utilisent "terrine" pour "saladier où faire sa tambouille", là où pour moi une terrine, c'est un moule. Vous voilà prévenus. Pensez peut-être à éloigner un peu du haut du four (donc de la résistance) le plat, pare que même à 150°C, le sommet du gâteau est fendu de partout. Et je pense que porter le temps de cuisson à 40, voire 45 minutes, n'est pas de trop, il est vraiment très fondant et je pense qu'il gagnerait même à être un poil plus cuit.

Un petit truc tout bête pour faire de belles boules de glace, c'est de prendre un verre d'eau chaude et de tremper avavnt chaque boule la cuilère à glace dedans, ça évite que la glace colle dessus et que vos boules perdent des morceaux pendant le roulage.

 

Bon appétit!

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article