Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La boîte à fourbi

Du vin sur la manche

20 Septembre 2013 , Rédigé par Shinkel Publié dans #Boulot, #Politique à deux sous, #Peublik Reulaysheunz

Bien le bonjour chers lecteurs.

Une nouvelle fois, je suis dans une période de non postage et une nouvelle fois, je vais devoir mettre ça sur le dos du boulot. Enfin, de ça et de mon manque d'inspiration, bien entendu. Mais surtout le boulot, pour le coup.

Pour ne rien vous cacher, je découvre en ce moment les joies du management d'une petite équipe, chose que je souhaitais expérimenter depuis quelques années mais que, finalement, j'me sens pas bien prêt à faire.
Bon, maintenant que j'y suis, j'y reste (surtout que j'ai absolument rien de changé sur l'organigramme ni sur mon salaire, les baisés, comptez-vous), mais force est de constater que lancer la machine (au sens figuré) est fortement consommateur de temps.
Il va de soi que j'ambitionne de me la couler douce une fois que le boulot sera sur les rails, assurant un rôle de chef exemplaire en fouettant tout ce qui ne va pas assez vite sans jamais en foutre une moi-même. Ou pas, d'ailleurs, ça se verrait. Il va falloir ruser sur les glandouille. Voire carrément s'en passer. Bah, on verra.

En attendant, moi qui ne me gave pas d'actualité (facile à deviner vu mon niveau de culture générale), je suis amusé de voir que les choux gras qui circulent sur Facebook, assortis de commentaires éclairés et hautement fondés, permettent de détourner plus ou moins subtilement l'attention des masses sur un méchant bijoutier qui s'est fait braquer et qui a commis un crime contre l'humanité en tuant un de ses pauvres agresseurs (insérez ici une masse informe de lemmings bien-pensants).
Allez, quitte à passer pour un facho décérébré diabolique d'extrême-droite qui aime faire son salut hitlérien au lever du petit jour en écoutant la Marseillaise, je serais plutôt en faveur du bijoutier. Pas non plus des masses, mais je ne suis pas sûr que je n'aurais pas fait la même chose dans le feu de l'action. Ouais, le gros méchant pas beau que je suis a tendance à penser (à tort, forcément!) qu'on protège trop les vrais fauteurs de trouble et que l'on punit trop lourdement le quidam moyen. Ouh, que je suis méchant, diabolique et fermé d'esprit. Despicable me. En attendant, qu'ils sont nombreux à s'indigner de cette situation qui change le visage de notre beau pays! Après le mariage gay (je suis pour, au passage, qui l'eut cru? Et pas parce que ça plaît, mais simplement parce que j'ai rien contre, tout connement), hop hop un autre sujet.

N'empêche, je rigole bien quand on fait le compte des tués dans telle ou telle bagarre de gang totalement injustifié : les bien-pensants ferment bien leur clapet, à peine un "oh, c'est horrible. Tu reveux un peu de café?". Mais quand c'est un MECHANT COMMERCANT qui abat un GENTIL BRAQUEUR QUI A "BESOIN DE CA POUR VIVRE", c'est une levée de bouclier des masses populaires, dans un camp ou dans l'autre.
Ouais, clairement, je trouve ça rigolo.

Autre fait rigolo que j'ai vu poindre ces derniers jours, le fait que le bon vieux Jean Roucas a rejoint les rangs du FN. Pareil, moi qui parle politique, ça va faire des étincelles, mais là encore, hop hop, bien-pensant en mode "avis construits"! Houuu, le vilain franchouillard! Houuu, le has-been qui veut se refaire une notoriété! Vite vite, la caisse de fruits pourris pour le monsieur.
Hem, j'peux poser une question?
Ouais, de toute façon, c'est moi qui écris.
Juste : MAIS QU'EST-CE QUE VOUS EN AVEZ TOUS A FOUTRE? Sérieusement? Retournez donc jouer avec vos crottes de nez, bande de moummings (mouton-lemming, un concentré d'instinct grégaire). En fait, je crois que le problème, c'est que dès que le blaireau moyen (dont je ne m'exclue pas, hein) donne son avis sur un sujet, sous prétexte qu'il a gratté trois mots, s'imagine que cet avis est totalement intouchable (pas moi, pour le coup). J'ai essayé de me battre contre ces personnes qui plus est pas fichues de faire moins d'une faute d'orthographe par mot, c'est peine perdue. Je préfère les maudire lâchement dans le dos, la nuit, en murmurant, quand ils ne me regardent pas. C'est plus safe.

Des bisous à tous!

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

George Méliès 23/01/2014 19:54

Je tentois de faire des vannes sur la bière au pruneau et les pruneaux dans les gens qui s'enfuient en scooter mais ce fut un échec. J'aime les pruneaux.

Stase 04/10/2013 11:51

En fait, cette histoire de bijoutier, c'est un poroblème plus grand que simplement le coup de fusil dans le braqueur. Je suis d'accord avec toi sur le fait que les "gentils" sont souvent plus punis que les vrais "méchants". la, ce qui me pose problème, et qui fait que je ne suis pas du tout en faveur de ce bijoutier, c'est que certes il venait de se faire braquer, certes il était (probablement) honnête, et donc il ne méritait pas ce qui lui est arrivé. MAIS ! Dans un premier temps, il n'était pas censé posséder d'armes, ensuite, il a tiré dans le dos du braqueur (ce qui annihile la légitime défense), mais ça à la rigueur, rien à foutre. Ce qui me pose un vrai gros problème, c'est que ce mec n'est en rien tireur professionnel, et qu'il a utilisé un fusil en pleine rue d'un quartier commerçant (et donc peuplé et vivant) à 9h du matin, alors que plusieurs parents/enfants auraient pu passer par là au même instant. LA ça me dérange, et LA je trouve qu'il y a quelque chose à dire. Après ce n'est que mon point de vue ! Bisou sur la fesse gauche Mike :)

Shinkel 04/10/2013 17:09

Il est vrai mon tout petit ami, il est vrai. J'avais pas pensé aux pertes collatérales et je ne crois pas, d'ailleurs, que qui que ce soit en ait parlé, si? Mais t'as bien raison mon bon Stasou. J'ai totalement oblitéré ce triste aspect de la chose. Des bisous tout pareil :D