Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
La boîte à fourbi

Android vs. iOS, round 2 : connectivité

3- Connectivité

 

Les iBidules se connectent à l'ordinateur via un connecteur propriétaire Apple, là où les téléphones sous Android (à ma connaissance) se connectent via mini ou micro-USB.

http://shinkel.free.fr/img/blog/apple_connector.jpg<Le connecteur Apple>

 

Attardons-nous sur ce fameux connecteur. Apple, sachez-le, possède un marketing redoutable. C'est la raison pour laquelle bien que ce connecteur soit propriétaire, on le trouve un peu partout : voitures, stations d'accueil et docks divers, Apple a réussi un authentique coup de génie en parvenant à éclipser un USB standard. De fait, vous n'aurez pas à craindre cette connectique, elle est réellement très répandue. Qui plus est, la majorité des chaînes hifi et autres autoradios, s'il ne sont pourvus que d'un connecteur USB standard, sont capables de naviguer dans votre iBidule une fois celui-ci raccordé avec le câble ci-dessus. Par contre, il vous faudra faire avec la fragilité du connecteur, qui s'il est long, est fin : attention à l'usage!

 

Une fois le raccordement fait, côté iBidules, iTunes s'ouvre.

Evidemment, il faut avoir au préalable ouvert un compte (gratuit) sur le site d'Apple, il en va de même côté Android avec son compte Google.

iTunes est le point central de la machinerie Apple, sachant qu'il a été conçu au départ comme logiciel d'exploitation pour l'iPod, couplant gestion de l'appareil et magasin de musique en ligne.

Malheureusement, il n'est pas possible de faire grand-chose sans iTunes, à part transférer les photos et vidéos (dans le sens iBidule > PC uniquement) depuis l'explorateur Windows, l'iBidule étant reconnu comme un appareil photo numérique.

Toutefois, iTunes s'avère relativement pratique une fois que l'on a compris le principe de gestion centralisée, surtout qu'il a pour vocation d'être en plus un lecteur multimédia complet. C'est bien simple, en un mot, il fait tout pour votre iBidule. 

Vous voulez acheter une musique? Comme signalé au début, c'est une de ses features de base.

Vous voulez acheter une application? Le célèbre AppStore en fait partie intégrante.

Vous voulez écouter de la musique? iTunes peut lire à peu près tout.

Vous voulez gérer votre bibliothèque? iTunes vous permet de le faire, ainsi que d'éditer des playlists qu'il suffit d'envoyer sur l'iPhone!

Vous voulez gérer votre iBidule? C'est aussi dedans! Choisir quelles applications vous voulez mettre sur votre appareil, quelles playlists, quelles photos, quelles vidéos, voire même modifier depuis l'ordinateur l'agencement des icônes des applications, tout ceci est aussi faisable.

 

Vient ensuite le principe de la synchronisation. Si vous n'avez pas connu les joies des Palm et n'avez jamais approché un appareil de la pomme (enfin, de la famille iBidule, donc iPhone, iPod ou iPad), vous ne connaissez sans doute pas ce principe.

Pour faire simple, vous pouvez gérer dans iTunes tout ce qui a été décrit. Concrètement, vous avez coché par exemple certaines playlists et décoché d'autres, mais l'iBidule, lui, ne s'est pas encore mis à jour. Une fois vos changements effectués, vous cliquez donc sur Synchroniser et les mises à jour seront envoyées sur votre iBidule "en bloc".

La synchronisation vous permet également de récupérer les contenus présents sur votre iBidule et qui ne sont pas dans votre bibliothèque iTunes (aussi bien musical que vidéo ou applicatif), comme si par exemple vous avez synchronisé votre appareil avec un autre iTunes.

Une interrogation subsiste quant à la synchronisation des calendriers et contacts, j'avoue ne m'être que très peu servi des fonctions intégrées à iTunes à ce niveau-là, je ne sais même pas si elles existent. Par contre, la synchro via 3G sur les agendas et contacts Google (tout sarcasme mis à part) fonctionne très bien, même si une configuration du téléphone est nécessaire pour cela.

 

Dernière feature, mais je n'ai pas testé, il existe également une synchronisation de l'iBidule avec iCloud, qui stocke vos données en ligne de manière à les récupérer n'importe où. Un solide réseau WiFi s'impose, et même si j'ai du mal à en voir l'utilité au quotidien, pour qui a des appareils de la pomme en différents endroits, cela peut être pratique.

 

Notez enfin que les iBidules ne sont pas pourvu de ports pour des cartes SD ou autres, tout est en interne de l'appareil. Cela étant dit, vu les capacités standard (16 Go, si elle existe encore, 32 ou 64Go) d'espace disponible dans les appareils, il n'y a absolument pas lieu de s'alarmer, sauf à qui transporte l'ensemble de sa ludothèque avec lui!

 

 

Passons maintenant à Android.

Une fois que vous avez connecté votre Androphone à votre PC via le câble USB (mini ou micro, cela dépend des marques et des téléphones), un écran s'affiche sur votre téléphone : que faire?

- Charger seulement (donc la batterie, sans utiliser le lecteur de disque),

- lecteur de disque (fait apparaître la carte SD comme une clé USB sous Windows),

- HTC Sync (pour les téléphones de la marque, permet de synchroniser contacts et agenda),

- Modem attaché USB (utilise le téléphone en tant que modem 3G - fonction également disponible côté iPhone) ou  

- Relais internet (utilise le PC pour accéder à Internet sur le téléphone (et non le contraire!!)).

 

Pas de logiciel tiers, par contre. Oubliez le pendant d'iTunes côté Android, il n'existe pas.

Ce qui implique que pour transférer vos musiques, photos ou vidéos, c'est comme sur une clé USB : vous copiez/collez le contenu sur la carte SD (contrairement aux idées reçues, l'emplacement importe peu, les logiciels de lecture musicale scannant la carte SD), c'est tout.
C'est un peu plus artisanal (puisque tout est fait par vous-même du début à la fin, pas de logiciel pour s'occuper de l'envoi ou de l'organisation) mais, si vous avez utilisé des lecteurs MP3 standards, ou encore que vous utilisez un autoradio avec une prise USB sur laquelle vous branchez une clé, cela ne changera pas vos habitudes.

Le bon côté des choses, c'est qu'avec cette méthode, votre téléphone fait également office de lecteur de cartes micro-SD et surtout disque dur externe (chose pas facilement faisable côté Apple, pour toutes les raisons évoquées ci-dessus).

 

Petite parenthèse : la carte SD est également utilisée par vos applications installées, qui créent des répertoires pour leur usage : il est donc normal que votre carte ne contienne pas que vos contenus multimédia! Pour autant, l'emplacement de vos contenus sur la carte SD importe peu, les lecteurs divers disposant généralement d'une fonction de recherche automatique. Faites-vous plaisir quant à l'organisation!

 

Parlons ensuite des listes de lecture : il est possible d'éditer vos playlists directement depuis le téléphone mais, à l'image de l'iPhone, c'est insupportable d'ergonomie. Alors, comment fait-on sans iTunes?

Ce n'est en fait pas bien sorcier, j'ai pondu un tutoriel ce matin à ce sujet, consterné que j'étais par ma propre ignorance ( >ça se passe ici<).

 

Quid des applications sous Android?

Deux possibilités : soit en direct du téléphone avec l'appli Market (la possibilité existe également sous iOS, naturellement, et avec la même gêne - écran trop petit pour un vrai confort, mais praticable), soit depuis Internet, sur http://market.android.com.

Dans ce second cas, les applications seront téléchargées lorsque vous aurez du réseau 3G ou WiFi à portée.

 

Le choix des applications n'est pas franchement différent, que ce soit du côté Apple ou du côté Android, bien que ce fût le cas au début de ce dernier. A l'usage, sauf à vouloir une application vraiment spécifique, j'ai toujours trouvé aussi bien en jeux qu'en applications utilitaires (ou débiles, oui) ce que je voulais sous Apple Store ou Android Market.

La légende urbaine de "on trouve rien sur Android" me semble largement exagérée, d'autant que les éditeurs tendent à porter d'une plate-forme à l'autre leurs applications, et vu la part grandissante du marché des smartphones prise par Android, il y a fort à parier que l'offre sera plus fournie de ce côté, mais je ne fais que spéculer.

 

 

En résumé : la gestion Apple passe par iTunes et permet de gérer l'ensemble des fonctions du téléphone de manière centralisée; toutefois, il est possible de décharger les photos et vidéos sans passer par iTunes. A l'inverse, Android permet de gérer chaque fonction séparément, mais sans pour autant que cela soit plus pénible. Là encore, question de philosophie.

 

<< Android vs. iOS, round 1 Android vs. iOS, round 3 >>

 

Partager cette page

Repost 0